22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 13:40
Bijoutier vs pierceur : où dois-je faire percer les oreilles de ma fille ?

 

Avant de commencer je tiens tout particulièrement à vous dire (et là c'est la maman qui parle) que je trouve un peu barbare la pratique du perçage des oreilles imposée aux petites filles sous le prétexte de cette distinction sociale fille/garçon. Laissez donc votre enfant grandir et choisir elle-même quand le moment lui semblera bon, à savoir si oui ou non elle souhaite se faire percer les oreilles.

 

Chez le bijoutier ou chez le pierceur ?

Vous êtes nombreux à me poser la question chaque semaine. Il va de soi que je tenterai de vous dissuader de faire percer les oreilles de votre enfant en bijouterie et je vais être franche avec vous : un boulanger ne vous dira jamais que la baguette est meilleure dans la boulangerie d'en face. Cependant, mes arguments sont tout aussi objectifs que je rencontre très souvent des parents déçus et effrayés par l'état post-piercing des lobes de leur progéniture... et pour cause :

 

L'hygiène.

Le pistolet du bijoutier...

Le paramètre essentiel à prendre en compte est avant tout l'hygiène.

À moins que le bijoutier ne possède des pistolets à usage unique, absolument rien ne vous garantit que le précédent client percé n'aura pas laissé quelques bactéries dégueulasses à vous filer, et ce même si les cartouches sont stériles et jetables, car il faut savoir que les pistolets utilisés en bijouterie ne sont pas "stérilisables" ! De plus, le métier du bijoutier est avant tout de vendre des bijoux, pas de percer. 

 

L'aiguille / le cathéter du pierceur.

Lavage des mains, préparation du champ stérile, nettoyage et désinfection de la zone à percer, gants stériles... le pierceur professionnel est titulaire d'un certificat d'hygiène et de salubrité qui lui aura inculqué toutes les étapes essentielles pour réaliser votre piercing en minimisant au maximum les risques d'infections. L'aiguille quant à elle est à usage unique et elle permet bien plus de précision que le pistolet qui ne saura correctement viser l'emplacement préalablement déterminé au feutre.

 

 

La douleur.

Oui ça pique !!! On dédramatise souvent le perçage au pistolet car il fait partie de nos moeurs depuis bien longtemps mais contrairement au cathéter qui reste bien plus délicat et précis, le pistolet écrase littéralement la zone percée...

 

 

Les soins post-piercing.

Avant de vous percer nous vous soumettons un questionnaire de santé à remplir et pour toutes personnes mineures, la signature d'un parent ou d'un représentant légal est obligatoire. Juste après le piercing, nous vous expliquons à l'aide d'une fiche explicative comment procéder aux soins, les produits qu'il faut vous procurer et les bons gestes à avoir ainsi que ceux à proscrire.

 

 

Le coût.

Inutile de préciser qu'avec toutes les précautions et le matériel utilisé par le pierceur, celui-ci pratiquera souvent un tarif un peu plus élevé qu'en bijouterie. À vous de peser le pour et le contre afin d'établir votre propre bilan rapport/qualité/santé/prix.

 

Bebarock

Repost 0
Published by Be BaRock - dans Maman-Famille
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 11:30
Lever le voile...

   Voilà plus de 6 ans que mon aventure a commencé avec vous. De mes rares coups de gueule à mes fréquentes futilités, de mes 28 ans à mes 34 ans aujourd'hui, je vous aurais aussi conté les méandres de ma vie de mère et de femme avec franchise, néanmoins sous la pudeur de l'anonymat. Se montrer sur la toile, la manière d'appréhender son image, doit être à mon sens une décision mûrement réfléchie. C'est donc après six années de réflexions, six années pendant lesquelles ma vie a changé du tout au tout (en partie grâce à vous) et six années de mails où vous m'avez gentiment demandé à quoi ressemblait celle qui se cachait derrière "Be BaRocK", que j'ai décidé de lever le voile et de me mettre à nu, acceptant désormais ainsi de vous dévoiler mes douleurs, mes peurs, mes chagrins, mes forces, mes contradictions, mes éternels combats contre moi-même et mon combat ultime pour la liberté des femmes tout autant que pour ma propre liberté. 

 

 

   Afin de tourner cette page et d'en ouvrir une toute nouvelle avec vous, j'ai tenu à m'entourer des meilleurs. J'avais vraiment envie de faire ressortir mes émotions, mes revendications et lorsque j'ai fait la rencontre de Pixboard (dont je vous avais parlé ici), j'ai tout de suite su que c'était lui, l'homme de ma "transition" et de mon image, mais aussi celui avec lequel je nourris aujourd'hui un tas de projets.

 

   Accompagnée de Pixboard,  VLR, notamment artiste photographe et de Pika Lilli, une jeune modèle fantastique dont je vous parlerais très bientôt, je me suis rendue dans un lieu qui m'était inconnu, tant je voulais me retrouver face à moi-même et face à mes émotions pour mieux me livrer à vous.

Une expérience qui fut bien compliquée au départ : la robe, les talons... tout ça.. c'était tellement superficiel, ça n'était tellement pas moi dans le fond, que quand je regardais VLR dans les yeux qui me disait : "Allez Beba... c'est de toi dont il s'agit, de tes douleurs et de tes forces, le reste n'a aucune importance", alors j'ai tout oublié, les jugements, les regards, les aprioris, qui de toute façon n'ont plus de place dans ma vie et encore moins lors de la séance photos.

 

   Entre la présence charismatique et expérimentée de Pika, le flair et le talent indiscutable de Pixboard, la complicité et la confiance que VLR a su établir comme s'il me connaissait depuis toujours et avec ce pouvoir qu'ont les deux artistes de faire ressortir et de capturer les féminités les plus réelles, les sentiments les plus profonds, les plus intimes, les plus violents... c'est juste un bout de ma vie que j'ai laissé échapper lors de cette séance en Urbex, au milieu des fantômes qui y subsistent déjà. 

 

 Des sentiments que je partage avec vous librement aujourd'hui et très bientôt, je vous ferai part d'autres images capturées.

 

 

Black Panther Party Woman Bebarock by Pixboard.

Photo par Pixboard.

 

 

 

Bebarock by Pixboard

Photo par Pixboard.

 

 

 

 

Bebarock by Vincent Monochrome

Photo par VLR.

 

 

 

 

Bebarock by Vincent Monochrome

Photo par VLR.

 

 

 

 

Bebarock by Vincent Monochrome

Photo par VLR.

 

 

 

 

Bebarock by Vincent Monochrome

Photo par VLR.

 

 

 

 

Bebarock - Vincent Monochrome - Pixboard - Pika Lilli

L'équipe du jour.

 

 

 

 

Bebarock - Vincent Monochrome - Pixboard - Pika Lilli

De gauche à droite : Bebarock, VLR, Pixboard, Pika Lilli.

 

My tattoo by U-MAN ARTMonsieur.LION.

 

 

Bebarock

 

 

Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 13:38

 

Mais que se passe-t-il donc dans sa p'tite tête ?

 

 

On dit que les dessins des enfants sont très révélateurs de ce qui envahit leur petit cerveau. La joie, la peine, la peur, la douleur, l'ambiance qui règne à la maison, les projets que l'on y fait, et parce qu'ils ont toujours les oreilles qui traînent, ce qui nous tient à nous parents à coeur.

 

Bien décidée à examiner les oeuvres d'art de ma puce, je suis donc partie à la conquête de son univers, l'air interrogée pour en savoir plus...

 

 

- Oh c'est beau !!! C'est quoi ?

- Bah c'est un sapin de Noël !!!!

Sapin-dessin

Son premier sapin de Noël

 

 

 

- C'est qui ça ?!

- C'est le Papa Noël !!!!!!!! ( dit-elle carrément agacée de mon ignorance... ) 

Père Noël-dessin

 

 

 

- Et ça c'est quoi ?

- C'est mes cadeaux !

- Y a quoi dedans ?

- Une toupie , la maison de Barbie, la maison de Charlotte aux Fraises, et des Playmobil !

 

Cadeaux-noël dessin

 

 

 

- Wouaaaaa c'est beau !!!! 

- Oui ! C'est MOI et mes copains Tom et Roxane

J'avoue avoir été assez fière de sa capacité à retenir et à écrire l'othographe des prénoms de ses copains. J'en déduis qu'il s'agit-là de ses meilleurs potes, compte tenu des sourires que ceux-ci affichent respectivement : ) 

Copains d'école dessin

Pour des raisons d'anonymat, le prénom peu commun de ma fille a été flouté.

 

- Ohhh c'est un arc-en-ciel ?

- Oui tu as VU ? C'est merveilleux ! (merveilleux, c'est le mot du moment...)

arcenciel dessin

 

 

      Et visez un peu l'autoportrait ...

- Maman maman regarde c'est moi avec mes couettes ! 

BabyBarock

Bebarock 

Repost 0
Published by Be BaRock - dans Maman-Famille
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 11:49

 

 

Et voilà, c'est une autre page qui se tourne. BabyBarock va bientôt faire ses premiers pas d'écolière. Je suis très fière d'elle, et elle a vraiment hâte d'y être. Déjà lors de son inscription elle ne voulait pas rentrer à la maison et depuis, tous les jours son impatience se fait ressentir avec des :

- On va allé à l'école aujourd'hui ? 

- Non ma puce l'école c'est en septembre...

- Maman va rester à la maison, moi ze vais à l'école avec les copains, les copines, la maîtresse, le toboggan, et après maman va venir me chercher...

- Oui ma puce...

 


Elle n'a pas tout a fait la notion des mois, alors chaque jour la petite école qu'elle croise et qui sera la sienne (nous avons la chance d'être à quelques mètres) est au coeur de toutes les conversations. Elle sait qu'elle va y retrouver ses petits voisins avec qui elle a lié de jolies et réelles amitiés... et elle sait que maman ne sera pas loin... enfin j'espère...

 

Elle le vit très bien à première vue, moi, je le vis mal. Je ne lui montre pas mes angoisses au contraire, je fais tout pour qu'elle se sente joyeuse et fière d'elle. Aussi son papa et moi lui avons acheté la parfaite panoplie : Sac à dos et tee-shirt Hello Kitty, ballerines, jupette à pois...

Ça me fait tout drôle, je sais que je suis une maman poule, trop peut-être, alors je chiale en cachette : Est-ce qu'elle va se sentir bien ? Va t-elle écouter la maîtresse? Si elle a bobo, vont-ils bien s'occuper d'elle ? Va t-elle penser que je l'abandonne ? 


Lorsque qu'elle est née, et parce que nous pouvions nous le permettre, l'homme et moi étions bien décidé à chambouler nos vies pour elle : pas de nounou, pas de halte garderie. Nous avons essuyé jugements et critiques, mais aujourd'hui choupette est très indépendante pour son âge, très sociable aussi car elle côtoie tous les jours des enfants de tous âges.

 

 

C'est comme si je ne l'avais pas vu grandir, et pourtant j'ai partagé avec elle chaque instant de sa vie : l'allaitement, les coliques, les premiers mots, les premiers pas, ses colères, ses caprices, ses éclats de rires... et ma fatigue, parce que oui élever un enfant ça n'est pas de tout repos, pas grave... je le vis comme une incroyable chance.

Malgré son caractère bien trempé qui m'exaspère parfois pendant la journée, m'imaginer sans elle toute une matinée m'affecte terriblement, et voir ses poupées traîner là...sans elle, ça me terrifie. Je ne serais rassurée que lorsque je serais sûre qu'elle se sentira bien dans cet environnement tout nouveau. L'homme à beau tenter de me consoler : "Mais tu verras, elle sera heureuse à l'école !!! Puis pour les bobos, je crois que c'est plutôt elle qui va en faire...tu la connais... la terreur !!!"


Oui oui je sais tout ça... il faut dire que du haut de ses 3ans et demi, elle adore commander, être la petite chef de bande... Mais sa formidable capacité à s'adapter, sa force de caractère, et la joie qu'elle va ressentir d'avoir de nouveaux copains, ne tarissent pas mon appréhension, ne comblera pas le vide, je sais c'est égoïste mais c'est plus fort que moi...

 

Bebarock

Repost 0
Published by Be BaRock - dans Maman-Famille
commenter cet article