11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 14:13

 

 

 

On ne saurait compter les nombreuses qualités des femmes. Mais derrière leur beauté intérieure et extérieure, s'il est un défaut qui perce à jour leurs véritables tempéraments, c'est l'aptitude universelle à se crêper le chignon. Pas simple d'avoir un avis objectif là-dessus, j'ai alors demandé à l'Homme ce qu'il en pensait : "Bah... tu sais ma puce... c'est pas que mais... je préfère 10 fois me battre contre 10 hommes plutôt que de me prendre le chou avec 1 gonzesse ! Pis... entre vous... vous êtes de vraies pourritures !"

J'avoue que cette vision très mathématique des choses m'a un peu cloué le bec...


Par amour, au boulot, entre copines, et même sur la toile, pour tout et pour rien, c'est vrai que lorsque les femmes décident de s'inter-pourrir la vie, on assiste alors à un combat de poulettes qui ferait déserter n'importe quelle arène de coqs.


Il faut dire que la société ne nous laisse pas le choix ! Si notre combativité fait la fierté de notre Histoire, notre esprit combatif a fait sans doute de nous de perpétuelles rivales. Et alors que moult qualités et mérites nous sont d'emblée attribués, ces mêmes qualités et mérites que l'on souhaite conserver et voir évoluer finissent en bombes à retardement au risque de tomber dans un sordide qui nuit gravement au statut très délicat et féminin de la gent féminine.

Si si,  on se prend souvent la tête pour tout et n'importe quoi, et parfois pour des raisons aussi futiles qu'inutiles, et tous les lieux et domaines sont sujets aux rivalités... 

 

Soyons franches : On aime bien être la boss mais on préfère un patron plutôt qu'une patronne, on n'aime pas trop la meilleure amie de son mec mais on aime le mec de sa meilleure amie, on critique le vernis à ongles rose pétasse de notre collègue pour partir en quête du même coloris à Sephora, nous savons être solidaires mais aussi de véritables commères... 

Bebarock


Partager cet article

Repost 0
Published by Be BaRock - dans Exclusively feminine
commenter cet article

commentaires

Aizen 15/08/2011 05:57


J'ai ri d'emblée en lisant le titre de ce post: nous en sommes donc là, au "crépage de chignon".

Ok. Mais je te préviens, moi je préfère les combats dans la boues, en tenue d'écolière japonaise. LOL. C'est plus amusant, non?

Trêve de plaisanteries, je pense que les affaires gérées exclusivement par des nanas sont des univers dans lesquels je suis méfiantes pour plusieurs raisons:

-Trop peu de femmes savent rester efficaces et pragmatiques sur le plan humain: je veux dire par là que même dans une situation professionnelle, trop de femmes se perdent inutilement dans les
pseudo-pensées-parano-émotionnelles.

-Trop souvent durant les session de crépage de chignon intensive, les femmes se plaignent, ou parlent sans cesse avec agressivité les unes envers les autres, avec l'envie trop fulgurante de
toujours vouloir avoir raison, en n'écoutant jamais personne.

-Les femmes ne savent pas cloisonner: elles ramènent souvent les soucis du boulot à la maison, les soucis de la maison au bureau, ses disputes avec sa copine à la gym, se prend la tête sur un
détail qui ne lui a pas plu dans la journée au cinoche etc : en bref, elle s'auto-pourri la vie déjà toute seule. Donc à plusieurs, forcément le bad-trip perso vire au crépage de chignon. C'est le
surplus d'énergie négative qui fait exploser la cocotte minute.

-Les nanas sont souvent sujette à jouer à la roulette russe émotionnelle: l'humeur ou la susceptibilité varie d'une heure à l'autre (je ne parle même pas des semaines où elles sont furax et
indisposées). On ne peut donc pas réellement compter sur une constance sur le plan de la sociabilité, leur irritabilité étant un point sensible à gérer en permanence, si on ne veut pas avoir
d'ennui avec elles. Je trouve personnellement qu'il est régulièrement fatiguant de devoir toujours gérer des nanas, en les prenant avec des pincettes. Mais à faire cela, on gagne : du temps, de la
sérénité, on économise de la salive.

-Les vénusiennes (les nanas évidemment), ont du mal à relativiser: elles partent donc au quart de tour sur un sujet, et souvent, se fritent verbalement, sans même avoir réfléchi au préalable que ça
allait pourrir l'ambiance. Après quoi, il ne faudra pas se plaindre de ne pas trouver d'interlocuteur compréhensif et patient.

-Les femmes parlent trop en général et en font des tonnes: les hommes ont le pouvoir de synthétiser les choses et par conséquent, de trouver plus vite des solutions (ou de ne pas perdre de temps à
se prendre la tête tout cours)

...eh oui, des comme ça, il y en a pas mal.

Dans la vraie vie, j'ai autant d'amis mec que d'amies filles. ça ne sert à rien d'être sexiste. On y perd en objectivité.

Le crépage de chignon, moi ça me fait fuir.
Parfois, certaines m'ont tendue des perches, mais en anticipant, j'ai déjoué leur tour: en ignorant les provocations.

Je crois qu'il n'y a rien de plus frustrant pour une nana qui veut se créper le chignon, que de ne pas trouver de partenaire à ce petit jeu.

Une choses est certaines: si vous voulez avoir la paix avec les femmes, et si vous voulez éviter les ennuis c'est simple, il y a juste certaines règles basiques à respecter:

-ne pas médire inutilement et gratuitement sur les autres et surtout sans raisons(qui se ressemble s'assemble)

-ne pas être trop curieux et chercher à dénicher trop de ragots (si vous faites le contraire, ne soyez pas surprises si l'on vous demande de prendre parti)

-Ne jamais trahir un secret ou une confidence

-Ne pas se confier à n'importe qui (au mieux, gardez vos sentiments pour vous lorsqu'ils sont négatifs, surtout si le fait de les révéler ne change rien à la surface du globe et n'arrange que
vous...)

-Toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire...
(ceci est à comprendre avec sagesse ^^)

On final, tu parlais, ma belle de combativité, mais pour moi la combativité, ce n'est pas "se chamailler" sur des états d'âme. Les femmes à force de piailler comme des poules, en oublient souvent
d'agir, pour du concret.
Parler c'est bien. Agir c'est mieux.

Pour moi, il y a mille façons de mener un combat. Je te conseille de lire Sun Tsu ( "L'art de la guerre") : un combat favorable est celui que l'on gagne en ayant perdu le moins d'énergie possible.
Parfois, on est déjà vainqueur, lorsqu'on esquive une guerre inutile.

Quelques défauts souvent trop féminins: mesquinerie, bassesse, jalousie, méchanceté gratuite, rancune...

C'est drôle, mais ça s'adapte à tous les milieux: à la blogosphère aussi...alors, la blogo, un vrai nid à vipères?

Mais comment font les hommes pour supporter? ^^

PS: Je suis moi aussi une nana, mais je me soigne.
Si un jour on doit se créper le chignon, nous deux, ce sera dans la boue en mode school-girls fétichiste, je t'aurais prévenue! haha. XD

Bisouilles!


Be BaRock 15/08/2011 13:47



Hello ma belle !


Oui oui oui c'est tout à fait ça !!! Il est bien entendu que  j'évoque la combativité et "l'esprit combatif" d'une manière différente. Entre ce qui fait d'un côté notre histoire et de
l'autre notre aptitude à être à fleur de peau. 


Vois-tu ma chère... je suis souvent partagée entre le féminisme et le sexisme pour les raisons que tu m'évoques... ( mais là encore c'est mon côté  shcizo)...


Hum.... Dans la boue ???? Avec moi ???? School-girls fétichiste ???? mOUHAHAHAHHA !!!


Ca va te paraître couillon mais...ça donne vraiment envie mdrrr


 



Mia in Terra Latina 12/08/2011 17:28


Mince j'avais oublié des mots dis donc ! ;-D
Fallait lire : " ce que tu décris là..."
Mais bon, je suis sûre que tu avais compris.
Bizzzzz ! ;-)


Be BaRock 12/08/2011 18:50



Oui oui t'inkièt j'avais compris !!! Kiss bonne soirée : )



DarkGally 12/08/2011 12:56


Bizarrement je ne me reconnais pas trop là dedans mais si j'ai souvent vu le cas.
Mais bon, je me fiche d'avoir une patronne, la meilleure amie de mon jules est sympa mais c'est pas ma pote, c'est la sienne donc il peut la voir tant qu'il veut je m'en tape, et je ne jalouse pas
les autres (même si j'avoue aimer les ragots).

En revanche je bouge dès qu'on s'en prend directement à moi, et là ça devient vicieux. Mais à part ça, je suis persuadée d'être une femme à pénis !


Be BaRock 12/08/2011 13:17



LOL De toute façon ça ne m'étonne pas de toi cette histoire de femme à pénis ... mdrr Et comme je disais à Mia Terra Latina, heureusement que nous ne sommes pas toutes à fleur de chignon !



nessa:0091: 12/08/2011 11:09


lol très vrai bon moi je ne suis jamais allée jusqu'à l'empoignade ! tu as vu Marie claire a repris ton article http://www.marieclaire.fr/,vogue-enfant-thylane-blondeau,20123,415907.asp le mag
aurait pu te citer quand même lol moi je suis un peu hors mode je parle du retour quasi incertain du string lol bizzz


Be BaRock 12/08/2011 13:15



LOL J'ai déjà assisté à un combat de femmes...hum...comment dire... pas sexy mais alors pas glamour du tout ! Entre les lolos qui volent de partout et les tifs décoiffés...Horribles mais très
drôles ! 


Pour Marie-Claire je suis habituée tu sais. Au début ça m'emmerdait mais là, je me fais une raison . Tiens un exemple parmis tant d'autre :


http://www.bebarock.com/article-scarlett-johansson-rousse-sexy-et-tenebreuse-dans-iron-man-2-47933083.html


http://people.premiere.fr/Photos-people/PHOTOS-Scarlett-Johansson-sexy-et-tenebreuse-dans-sa-combi-noire-ultra-moulante-!-2278430/Attention-Scarlett-joue-les-rousses-incendiaires-!



FleurDeMenthe 11/08/2011 22:20


Tout à fait d'accord. Les relations entre femmes sont trèèèès compliquées. C'est presque toujours teintée de rivalité, comparaison, ...


Be BaRock 12/08/2011 10:22



Oui c'est dommage ! Parce que franchement nos galères nous les avons partagés, et nous les partageons encore !!!



Mia in Terra Latina 11/08/2011 20:05


Moi, mec ou nana, je m'en moque, je n'aime pas le boss par principe. Je déteste que l'on me commande. Dans le boulot que je fais, je suis assez tranquille ( je mène ma barque seule ) alors tout va
bien !
Sinon, je préfère les nanas aux mecs. J'ai été élevée au milieu de gonzesses ( j'ai trois soeurs )alors... Mais bon je fuis les petites nénettes trop sûres d'elles comme la peste. Pour moi, il y a
les filles réglo et les autres ! Ce décris là, c'est le second groupe : les nanas-nanas !


Be BaRock 11/08/2011 20:50



Heureusement qu'il y a des exceptionS à la règle !!! Sinon nous serions toutes chauves (tu me suis là ? Chauves, crêpage de chignon...) ok ok je sors --->



Gentleman W. 11/08/2011 18:10


Tout est dit !

ET je vous envoies des bises d'homme bloggeur dans un monde de blogs au féminin .... oups


Be BaRock 11/08/2011 20:49



mdrrrr Tu es toujours le bienvenu chez moi en tout cas ; )



Lili La Vipère 11/08/2011 17:23


Eh bien tout à fait! On dit tout le temps qu'on préfère bosser avec des mecs qu'avec des filles parce que les nanas sont super mesquine! Mais vive la mauvaise foi puisque nous aussi!!!
C'est vrai que les femmes sont courageuses et font avancer les grandes causes mais on a un sacré côté langue de pute, envieuse et sournoise par moment!


Be BaRock 11/08/2011 17:49



mouhahahhaha Nulle doute que l'Homme m'a mise dans le lots de ses "langues de putes" comme tu dis... mdrrr



Missbavarde 11/08/2011 17:04


Je suis d'accord avec l'Homme et avec ton dernier paragraphe, tu as tout à fait bien résumé la situation, je préfère travailler avec des mecs qu'avec des nanas, on est perfides et c'est l"horreur…
bon parfois je suis comère mais gentille :) en tout cas voici un billet tout ce qu'il y a de plus vrai…


Be BaRock 11/08/2011 17:48



lol "commère mais gentille" mais pluis gentille que commère j'en suis sûre !!!!