22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 12:06

 

censure.jpg

 

 

Je ne reviendrai pas sur l'affaire des mini-miss et consort, vu que nous avons chacun un avis (c'est la liberté de penser) là-dessus. L'avantage quand on tient un blog, surtout quand celui-ci n'est pas forcément ciblé, c'est que l'on peut donner son opinion sur tout et n'importe quoi, avec le ton qu'il nous plaît n'en déplaise aux lecteurs quels qu'ils soient. Le revers de cette pseudo liberté d'expression, c'est qu'il faut s'attendre (ce qui est mon cas) à recevoir de temps à autres, des commentaires ou des mails qui sous un fâcheux ton, menacent, s'insurgent, harcèlent... bref... la vie bloguesque quoi !

Seulement voilà, après avoir reçu ce mail (voir plus bas), je me demande où commence et où s'arrête la liberté d'expression. Parce que oui, chers compatrio-blogueurs, bah y a un moment où notre liberté est stoppée net, pour se jeter ensuite dans le vide, force est de constater qu'on lui cisaille les ailes :


Le 9 août 2011, la maman que je suis a pris le dessus sur la blogueuse que je reste, pour gueularder contre ça : http://www.bebarock.com/article-tu-seras-une-femme-ma-fille-102070467.html

Évidemment je m'attendais à être contredite, parce qu'il faut de tout pour faire notre monde qui malheureusement, ne tourne pas uniquement autour de ma personne... Mais plus de 7 mois après la publication de cette article,  les propos tenus ci-bas, me font doucement rigoler, car bourré d'hypocrisie puante. Décryptons-donc la bête : 

 

Demande de suppression d'un contenu litigieux (Ah ? Contenu litigieux ???)
Par Monsieur X
Madame, Monsieur,

Monsieur Blonde. et Madame Lambri.  (leurs noms ont été changés pour conserver leur de doute façon anonymat) parents et représentant légaux de leur fille T. nous ont demandé de les assister et de les représenter dans le cadre d’un litige l’opposant à l’éditeur de votre site.

Page(s) Concernée(s) :

 
http://www.bebarock.com/article-tu-seras-une-femme-ma-fille-102070467.html


A ce titre, Monsieur Blonde et Madame Lambri nous ont remis un dossier complet sur les agissements de différents intervenants sur internet, dont le vôtre, qui se sont autorisés la reproduction illicite de photographies sur lesquelles leur enfant mineure, sujet principal et unique et très aisément reconnaissable.

L'argument de l'enfant mineure... Mouais, peut mieux faire. Parce que sa minorité, il fallait peut-être y penser avant non ? Et puis... je ne pense pas avoir contribuer à,  si ce n'est dénoncer, "l'illicisme" de ces photographies.


Pour votre parfaite information, Monsieur Blonde et Madame Lambri ont accepté, en octobre 2010, dans l’intérêt de leur fille mineure T. la participation de cette dernière à une séance de photographies de mode pour le magazine Vogue sous la direction de l’Agence de mannequin Success Models (cafeteurs !).

Dans l'intérêt de leur fille mineure ? Nan mé lol !!!

Mon sentiment le voilà : c'est qu'une enfant de 11 ans ne trouve AUCUN intérêt à s'exposer ainsi dans les magazines aussi chics soient-ils, et que les parents en revanche eux, ont tout intérêt à les exposer pour être exposer un minimum à leur tour dans une pseudo célébrité qui disons-le franchement, avoisine le néant...

 


Le contrat de mannequin stipule que l’Agence peut exploiter les photographies représentant T. pendant une durée d’un an à compter de la première publication desdits clichés, cette première publication ayant été faite en décembre 2010.

Il s’en suit qu'aucune publication des photographies de cette enfant mineure ne peut plus être faite sans autorisation expresse de ses parents, ni par l’agence de Mannequin, ni par le Magazine Vogue, et encore moins par des tiers au contrat.

Or s’agissant d’une part d’une enfant mineure, d’autre part d’un consentement exprès qui avait été donné pour une période limitée dans le temps, vous ne pouvez arguez bénéficier d’une quelconque tolérance.

Ils ont donc attendu que le contrat prenne fin, pour que l'exploitation s'achève, et donc débuter une procédure d'attaque. Soit. Il est vrai qu'ils auraient été sans doute plus tolérants à mon égard si mes propos avaient un minimum toléré ces clichés. 

 

En l’espèce, l’autorisation de publication qui avait été donnée pour la série de photographie de mode en 2010, limitée dans le temps est largement expirée, outre le fait que ni l’agence Success Models, ni le magazine Vogue ne vous ont autorisé à une telle reproduction, qu’ils ne pouvaient en tout état de cause pas autoriser.

Quel état de cause ? Il eu donc fallu que je sois d'accord avec ces clichés, que je mette en avant le côté esthétique, la beauté de la petite fille (maquillée comme une voiture volée et sapée comme une femme fatale (et encore je suis gentille)), et donc occulter l'accablante vérité : la sexualisation des petite filles !



En conséquence, au regard de ce qui précède, par la présente, Madame Lambri et Monsieur Blonde sollicitent, sous ma plume, le retrait immédiat sur votre site internet de toute photographie ou vidéo représentant la personne mineure de T.B. L. et/ou de toute référence écrite, sonore ou vidéo totale ou partielle de à nom et/ou à son prénom.

Nous tenant à votre disposition pour de plus amples renseignements, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de nos salutations distinguées.

Cordialement
Monsieur X
Agence Net Offensive

 

Ok, revoyons la définition de mot "censure" : Examen d'une autorité décidant de ce qui peut être diffusé et publié.

Ah ben tiens...  Dommage que ces "autorités" n'aient pas été suffisamment compétentes pour examiner les véritables responsables. Deux poids deux mesures donc. Dans tout ce blabla d'hypocrite, parce qu'il s'agit bien-là d'hypocrisie (même si je ne remets pas en cause la plume de l'agence qui fait tout simplement son job), je constate juste que la liberté d'expression s'arrête lorsque l'on conteste ou que l'on ne se plie pas au bon vouloir de ceux qui aspirent à nous instrumentaliser pour créer le buzz, ou promouvoir une marque ou une action quelconque. Et avec le traité ACTA qui nous pend au nez, le peu de liberté qu'il nous reste pour faire vivre nos blogs, pour partager,  informer, et dénoncer... fera tout simplement partie de nos souvenirs...

 

Madame Lambri, je tiens à préciser que je retire ces photos avec plaisir, dans une démarche qui  je l'espère aussi la votre, tend à préserver votre fille... En espérant notamment que tout ceci vous aura servi de leçon.

Bien cordialement (en fait pas cordialement du tout),

Bebarock

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Be BaRock - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

Aizen 24/03/2012 04:12

Eh ben...ma pauvre, il t'en arrive toujours de ces trucs! Tu reçois de ces mails aussi...ouh lalala...

Moi, à part un certain individu pervers qui agit sous un nom d'oiseau, j'ai pas trop de problème avec mon lectorat ni le contenu de mon blog.

Bien que parfois j'ai traité des sujet assez sensibles. Je pense que ça doit le côté rock & roll de ton blog qui doit faire croire aux gens qu'ils peuvent tout se permettre...c'est
affligeant.

Je me rappelle très bien de cette campagne de pub, avec cette gamine...et d'ailleurs, ça avait un peu fait le tour de la blogo l'année dernière.

Tu sais si d'autres blogueuses ont eu le même soucis que toi? Car je me souviens, d'autres sur Hellocoton en avaient parlé et critiqué.

C'est vrai qu'il faut se rendre à l'évidence que ces parents là sont d'une hypocrisie incroyable...et puis ceux qui ont acheté le vogue peuvent encore avoir accès aux photos, et ce, autant qu'ils
le veulent!

Au final, quand on fait quelque chose, il faut l'assumer. Après, c'est la petite qui s'en prend un peu plein la gueule aussi indirectement à cause de parents qui l'ont exposée au yeux du monde.

Après, bon, je me rappelle que sur les photos elle était très maquillée et habillée comme une femme fatale, mais il n'y avait pas d'atteinte à la pudeur ni rien de "dévoilé" corporellement.

Après, là où c'est difficile à débattre c'est de se dire: si l'on considère que les photos sont artistiques, dans ce cas, où s'arrête aussi la liberté d'expression?

Ne pouvons nous pas "représenter visuellement un ou des enfants" artistiquement dans un contexte différent de l'univers qui leur appartient en temps normal?

Car dans ce cas, on pourrait aussi critiquer les enfants qui font du cinéma, ou n'importe quoi qui les expose au yeux du monde...

du coup, être l'héroine de "L'exorciste" doit-il être considéré comme une performance ou comme un traumatisme pour l'enfant? Idem pour le petit garçon qui a joué dans "Shining"...ou même la
blogueuse Tavi qui se met en scène sur son blog?

que dire sur ce que ces expériences particulière peuvent apporter en bien ou en mal? Est ce à nous de juger?

En réalité, toutes ces questions sont extrêmement difficile à gérer sur le plan moral, voire même légal.

Après, ça n'empêche en aucun cas à ces gens là d'être courtois, et gentil quand ils t'écrivent un mail pour demander de retirer une photo.

MissBavarde 22/03/2012 22:15

je me souviens de cet article et je partageais ton opinion, une enfant de 11 ans n'a pas à poser dans les magazines de mode, je suis presque moins choquée de voir les enfants de jessica alba prises
en photo par les paparazzi !! pfff

Be BaRock 23/03/2012 06:39



Ah non mais une paparazzade c'est différent tu vois, pas calculé (en général) mais là faut franchement pas prendre les gens pour des cons hein... la Veronika a raté sa carrière et elle mise sur
sa gosse c'est pas plus compliqué que ça...



ugly beauty 22/03/2012 17:12

si j'avais du temps à perdre, je leur renverrais bien tous les links des sites qui ont aussi publié cette photo, les positifs, les négatifs, tous. en leur disant de bien les contacter aussi. voir
si tout le monde a droit au même traitement de faveur. quand on est prêt à tout pour du fric, faut pas s'étonner de choper une MST.comprenne qui pourra, je tente de rester polie.

Be BaRock 22/03/2012 19:04



Et bah voilà, car même lorsque l'on s'insurge on retste poli... n'est-ce pas ? Comme quoi la bonne éducation et celle que l'on donne à ses enfants n'est pas donné à tout le monde... Moi qui
croyais que l'instinct maternel était inné.. Faut que j'arrête de croire aux bisounours. Merci de ta visite

DarkGally 22/03/2012 16:19

Bah, je crois surtout que le fond du pb c'est qu'ils n'ont rien touché avec ton blog...d'où la colère.

Be BaRock 22/03/2012 19:01



Evidemment si ça leur rapportait du fric... et surtout si j'avais eu un ton admiratif, nous n'en seions point là...



Nad 22/03/2012 14:14

Incroyable ... Et pourtant, qu'est-ce que j'aime quand je lis avec délectation des plumes comme la tienne, qui n'ont pas froid aux yeux et expriment toujours avec intelligence et justesse ce que
les autres disent tout bas. Le web est un pouvoir, il doit être utilisé à bon escient. Je pense que c'est ce que tu fais à travers ton blog et je trouve dommage que la censure ne s'attarde pas à
des sujets beaucoup plus importants qu'une prise d'opinion aussi dérangeante soit-elle pour les principaux intéressés...

Be BaRock 22/03/2012 14:15



Hé oui... Mais nous pauvre blogueur, loin d'e^tre aussi pétés de thune, en subissons les conséquence...



Gentleman W 22/03/2012 14:04

Mais quand de telles personnes seront jugées pour des comportements indignes du mot "éducation" envers leurs enfants ?

Car ici l'abus n'est pas le vôtre mais bien le leur dans une non-maîtrise totale de l'image, mais encore moins de l'intelligence de telle choix d'exhibition de leurs enfants.

NON NON HONTE à eux,

Et bravo à vous, car cet article faisait ce que les médias font au compte-goutte, il polémiquait sur l'inconscience et l'irrespect des uns envers les autres.

Chère BEBAROCK, luttez encore contre l'ignominie des personnes immorales.

Be BaRock 22/03/2012 14:14



Oui c'est la honte, et ici entre-autres c'est pire ! Parce qu'il ont attendu de bien exploiter leur fille avant d'entammer les démarches... RIDICULE !



LiLie 22/03/2012 13:30

Non mais quel culot !! Je me souviens bien de ton article, et j'étais d'ailleurs d'accord avec toi ! C'est tout de même un monde que d'oser se défendre de vouloir défendre les intérêts de leur
fille ! En fait ce qui les gêne c'est que tu n'aies pas payé pour diffuser ces photos... qui étaient d'ailleurs visibles partout sur le net à ce moment là !!! Ils se sont attaqués à tout le monde
tu crois ?

Be BaRock 22/03/2012 13:37



Oui je pense que l'agence à surtout viser les éditeurs qui s'insurgeait contre les photos... Pfff Connerie ambulante.



ju 22/03/2012 13:21

Et au lieu de se la péter ils ne pouvaient pas demander gentiment de retirer la photo en expliquant qu'ils ne voulaient plus qu'elle soit diffusée sur internet? En demandant gentiment on a plus
souvent ce qu'on veut... c'est pas compliqué pourtant!
Tu as bien raison avec cet article! Non mais oh!

Be BaRock 22/03/2012 13:36



Bah oui ! Mais nooon vu que les photos ne sont plus exploitables, ça ne sert à rien de les garder sur les blogs. Un contre-buzz qui va sans doute susciter le buzz de nouveau... beurk !



Recherche

FR New Season 300x250 AlessParis offre une large sélection de robes de mariée pour rendre la journée inoubliable. Que vous soyez la mariée, une demoiselle d'honneur ou un invité, vous trouverez une plus belle robe sur mesure à un prix
Commandez votre Robe pour Mariage ici! | Alessparis

     


selectionneparelle.jpg