3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 18:16
Julien Martineau

Julien Martineau

 

 

 

C'est en février dernier que j'ai fait la fascinante rencontre de Julien Martineau artiste photographe passionné d'exploration urbaine.

Accompagné de son appareil, le regard exalté, le pas à la fois assuré, délicat et très prudent, Julien voyage au coeur de ces lieux abandonnés pour nous offrir des images surprenantes et intrigantes, chargées de "Rêves de Poussière"...

 

Aujourd'hui je tenais à vous présenter l'artiste, ses univers, ses passions, là où son approche mâture de l'urbex et de la photographie m'ont bouleversé...

 

Rencontre avec Julien Martineau.

 

- Parles-nous de ta passion pour l'urbex.

Je dirais que ça me prend pas mal de temps et que c’est une passion qui prend aux tripes, un peu comme une drogue. Visiter des lieux abandonnés pour certaines personnes c’est étrange voir même sans intérêts. Pour ma part c’est la découverte d’un monde, d’un patrimoine, d’une vie qui s’est éteinte, un tout quoi.

 

- Comment t'es-tu découvert cette passion ?

Avant j’étais intéressé par l’art urbain, plus particulièrement le street art et pour parfois découvrir de belles pièces il faut savoir que dans certains lieux abandonnés il peut y en avoir beaucoup. Après le reste est venu tout seul, tu commences par visiter des usines, des lieux publiques puis tu te rends compte qu’il y a des châteaux.

 

- Ce qui te plaît le plus dans l'exploration urbaine.

Je pense que c’est avant tout l’ambiance qui règne dans ces lieux qui me plait le plus, un genre de silence que tu ne pourras jamais trouver ailleurs. Il y a bien évidemment la poussière, la rouille, les toiles d’araignées et j’en passe.

 

- Comment et quand as-tu débuté l'aventure "Rêves de Poussière" ?

Avant « Rêves de Poussière » il y a eu beaucoup d’autres choses qui se sont passés, j’avais une autre page consacrée à l’exploration mais je l’ai laissé peu à peu mourir... Pas assez de temps. Ensuite il y a eu les débuts de la page, d’ailleurs celle-ci s’appelait autrement et présentée chaque soir un même et unique modèle qui posait dans chacun des lieux que je visitais. Avec le temps les choses ont changé et « Rêves de Poussière » est née.

 

- Tu as aussi choisi d'immortaliser ton regard sur l'Urbex au travers de ton autre passion, la photographie... Pour toi, les deux sont indissociables ou parviens-tu à faire de l'Urbex sans ton appareil ?

Pour être franc je dirais qu’il est pour moi actuellement compliqué de les dissocier, mais j’aime visiter un lieu avant de sortir mon appareil.

 

- Tu photographies aussi des modèles au coeur des lieux que tu explores... As-tu une idée précise du modèle qu'il te faut pour offrir l'ambiance recherchée, ou alors tu improvises totalement en fonction du lieu ?

Alors non je peux travailler avec tout type de personne, hommes ou femmes. Il me faut juste de l’inspiration car je trouve mon lieu par rapport au style de la personne.

Mais je ne te cacherais pas que je préfère travailler soit avec des modèles alternatifs soit des artistes, tel que des danseuses ou acrobates.

 

- Toi et moi avons travaillé ensemble en février dernier... Nous avons tous les deux une prédisposition artistique un tantinet "dark" ... Bon... en ce qui me concerne tout le monde sait que j'ai un grain (lol) mais toi, qu'est-ce qui te séduit dans cet "univers" ?

Déjà pour commencer les endroits que je visite sont très sombres donc forcément j’y tiens, après pour tout te dire j’ai toujours plus ou moins était attiré par cette "noirceur", d’ailleurs tu peux la retrouver sur pas mal de mes photos.

 

- En parlant d'univers : quelles sont tes inspirations cinématographiques, littéraires ou autres ?

Tout est dans ma tête ou dans ce que je vois traîner sur le net. Je ne me réfère jamais au cinéma car je n’ai pas le temps pour ça et aux livres encore moins^^.

 

- Pour t'avoir observé, je sais que tu prends le temps de visualiser chaque détail avant de prendre une photo : ombres, lumières, décors...

Pourquoi ? Explique-nous cette importance.

A la base déjà je suis photographe de lieux abandonnés avant d’être photographe de modèles donc je me base sur un cadrage du lieu en priorité, le modèle est ensuite placé au meilleur endroit pour une bonne mise en valeur et avec le temps j’ai rencontré Pixboard qui m’a beaucoup conseillé sur la gestion de la lumière.

 

- Une de tes photos a été très partagée sur la toile, présentes-là nous.

 

Sans modèle.

Rêves de Poussières / Julien Martineau

 

Avec modèle : Julia.

Human Revives Abandoned Places / Julia

 

- D'ailleurs à ce sujet, tes meilleures photos, celles qui représentent pour toi les lieux et l'ambiance qui t'ont le plus satisfait, fasciné ? 

 

Modèle : Charlie - inked & bearded model.

Human Revives Abandoned Places / Charlie - inked & bearded

 

 

Modèles : Secains &Romuald Bruneau. 

Human Revives Abandoned Places / ​ Lou Secains & Romuald Bruneau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modèle : Bebarock.

Human Revives Abandoned Places / Bebarock

 

Modèle : Dame Elixir.

Human Revives Abandoned Places / Dame Elixir

 

 

 

Rêves de Poussières / Julien Martineau

 

Rêves de Poussières / Julien Martineau

 

Rêves de Poussières / Julien Martineau

 

Rêves de Poussières / Julien Martineau

 

- Ce qui t'inspire ?

Pas mal de monde dans l’univers de la photographie.

 

- Un / une artiste qui t'inspire.

Jeremy Gibbs pour ses idées et ses mises en lumière.

 

- Un / une artiste à suivre.

Je dirais deux,

Skity pour son univers sombre et Pixboard pour son univers déjanté.

 

- Un coup de gueule ?

L’exploration urbaine n’est pas donnée à tout le monde, le danger est omniprésent et ça reste 100% illégale.

 

- Ce que tu écoutes ?

Pas mal de musique funk, soul, rap US, electro….à vrai dire pas mal de choses différentes

 

Bebarock by Human Revives Abandoned Places. 

Bebarock by Human Revives Abandoned PlacesBebarock by Human Revives Abandoned PlacesBebarock by Human Revives Abandoned PlacesBebarock by Human Revives Abandoned PlacesBebarock by Human Revives Abandoned Places

Bebarock by Human Revives Abandoned PlacesBebarock by Human Revives Abandoned Places

 

Suivez Julien Martineau :

Rêves de Poussière

Human Revives Abandoned Places 

 

Bebarock 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Be BaRock
commenter cet article

commentaires